Cultures.

Publié le par Mel

Un jour sur la route de Paghman, un âne transportant des bidons d'essence se libère miraculeusement de son poids. Il tente de s'enfuire mais se fait rattraper in extremis par son petit maître afghan.

Une fois de plus je ris: "Regarde Nazim, comme c'est drôle!" Oui je retombe très vite en enfance devant les scènes de vie afghanes. Nazim lui aussi rit devant cette scène maintes fois observée dans son pays et me demande dubitatif: "Il y a des ânes en France?"
"Oui bien sûr il y a des ânes en France" " Et ils font le même travail?" La vision d'un âne sur la rue de Rivoli me traverse l'esprit. "Heu non... Absolument pas Nazim!" La question suivante me plonge dans une profonde réflexion: "Alors ils font quoi?". Ben rien, je crois qu'ils ne font rien.

Ce moment  "choc des civilisations" pour les uns, "échange culturel" pour les autres m'est revenu en France, subitement. Non je n'ai pas croisé d'âne en faisant du shopping! Mais qu'est-ce qu'il y a comme choses inutiles ici.
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article