Quand la neige tombe...

Publié le par Mel

Il n’aurait pas neigé autant à Kaboul depuis 1989, titrait Cherâgh, un quotidien kabouli hier. 

Kaboul est recouverte de neige et de boue… Tôt, très tôt, les toits des maisons doivent être déneigées afin d’éviter l’effondrement. Les -9° ont gelé les réservoirs d’essence, certains s’affairent à redémarrer leur voiture munie d’une torche enflammée, d’autres, résolus, ont choisi de parcourir leur chemin à pied, parfois sur plusieurs kilomètres. Les hommes, les femmes, les enfants, souvent nus pieds, ont envahi les routes.


En haut d’un coteau, une voiture stagne puis redescend. La voiture se vide, on pousse. Et ainsi de suite, provoquant embouteillage sur embouteillage. Pourtant, les taxis sont pris d’assaut, les bus sont pleins.


Nous quittons Kaboul. A une heure de ce tumulte impressionnant, la neige avait pris une autre forme.



Commenter cet article

T. Rebecchi 02/05/2007 17:55

Après celui de Afghaelle, je découvre ton blog... :)A très bientôt !

Mel 04/01/2007 07:25

Faire ses propres traces avec un 4*4, c'est vachement bien aussi!

Yo 03/01/2007 19:47

ah la raquette en Afghanistan, ça doit être quelquechose!!! traverser cette "steppe" enneigée, faire ses propres traces, ça doit être du bonheur pour quelqu'un passionnée de raquette comme toi, non?

pacma 01/01/2007 19:28

Bonne Année à vous et à votre copine !!!!

Gaëlle 30/12/2006 18:56

Tu crois que mon avion pourra atterrir... ? :-p Plus  sérieusement... j'espère que tu n'as pas trop froid... et que tu réfléchis activement à  ce que je pourrais te ramener pour "réchauffer" ton quotidien ...... non ! Mickael ne rentrera pas dans ma valise.....