Après la conférence, les élections

Publié le par Mel

Hier, se déroulait dans une ville de Kaboul complètement bloquée (aéroport fermé, toutes les routes du centre interdites) la conférence des donateurs. 3 jours de confinement obligatoires, la sécurité est à ce prix.

 

Depuis quelques jours, on entre maintenant dans une nouvelle phase, celle des campagnes électorales pour les législatives normalement prévues pour le 20 septembre.

 

Au-delà de la dimension sécuritaire, que je ne néglige pas, mais dont je n’ai pas envie de parler, les media s’en chargeront bien pour moi ; j’ai décidé de parler de la campagne, c’est plus drôle !

 

Pas d’affichage sur les murs des écoles, enfin pas seulement, l’affichage prend des formes ici des plus originales.

 

elections2.JPG

Les candidats aux 4 corans ouverts

 

 

Elections.JPG

Le candidat aux 3 sapins 


Ce que j’aime particulièrement ce sont ces petits symboles attribués à chaque candidat. Dans une société où le taux d’analphabétisme atteint des sommets, c’est la solution adaptée pour permettre à tous de voter. Cela donne des situations cocasses, comme la candidate aux 3 kalachnikovs ou le candidat, barbu turban, aux 3 roses. 

 

La posture sur la photo est elle aussi des plus importantes et très représentative de l’Afghanistan. Le candidat a souvent les yeux dans le vide, en grande réflexion, les mains jointes et serrées. Selon la province d’origine, le costard ou la tenue traditionnelle est de rigueur.

 

Mais la palme d’or revient au candidat aux présidentielles de l’année dernière montrant fièrement son costume Calvin Klein, on le sait car ici on ne retire pas la petite étiquette sur la manche du la veste !!!

Commenter cet article