De l’art de recevoir… En Afghanistan

Publié le par Mel

 

Etre invité dans une famille afghane n’arrive pas tous les jours, et à chaque fois c’est toujours des plus surprenants.

 

Passage en revue d’un repas pour une expatriée

 

Bienvenue dans la maison, tu serres la main aux femmes, main sur le cœur, tu salues les hommes de loin

 

Tu te déchausses et ne montre pas la plante de tes pieds lorsque tu t’assoies sur le matelas. Tu sais que toutes les 5mn, tu devras changer de position et du te demandes toujours comment font les afghans pour rester assis des heures en tailleur.

 no-shoes-no-gun.JPG

sans commentaires

 

Tu te retrouves avec que des mecs autour de la table, heu du tapis et tu te demandes toujours où est l’hôte (femme) qui t’as gentiment invitée

 

A-table.JPG

 

Tu regardes les plats arriver et tu ne t’offusques pas de voir l’hôte (homme) marcher sur la table pieds nus pour t’apporter ton plateau

 

Tu commences à manger alors que tout le monde (et surtout l’hôte) n’est pas là.

 

Règle d’or : tu ne manges pas trop vite et surtout pas trop du premier plat (beaucoup d’autres vont suivre). Ne pas manger trop de pain non plus, ne pas manger le mouton (ah non ça c’est pour moi !) et éviter le « Super cola » pour faire passer tout ça.

 

Le repas dure environ 30 mn, tu enchaînes sur le dessert et le thé.

 

Tu remercies ton hôte (homme), tu n’as vu la femme que pour lui dire bonjour.

 

Tu as fini ta tasse de thé, tu remercies à nouveau ton hôte et tu pars. C’est fini.

 

Tu remercies ton hôte (femme) en passant car c’est elle qui a tout préparé, qui a mangé après tout le monde et avec les autres femmes dans une autre pièce

 

Tu montes sagement dans la voiture même si après ce repas de fête tu aurais préféré marcher.

 

Je persiste à dire qu’on est les seuls, nous les français, à ne pas considérer les repas comme une simple fonction vitale mais comme un art, un moment de partage et de détente. J’ai raconté à mes convives comment se déroulait un repas de mariage en France, les différents plats sur la durée, les tables où les invités ont leur place attitrée, les décorations de table (je schématise). Et en faisant ça, j’ai lancé une vraie discussion « à la française » pendant le repas ! 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article