Dites 39

Publié le par Mel

« Ça y est j’ai réussi à vendre ma voiture », dit le chauffeur au logisticien.

« Comment as-tu fait ? »

« Il ne savait pas pour le 39 »

 

Parfois quand j’entends une conversation entre deux afghans et qu’elle me semble surréaliste, je me dis que je dois bien mal comprendre le dari. En l’occurrence, j’avais bien compris mais des explications s’imposent.

 

Le chiffre 39 a une connotation tellement négative en Afghanistan que les voitures dont le numéro d’immatriculation commence par 39 perdent 15% à 20% de leur valeur marchande.

 

L’explication vient du « Yak kam tchel », que l’on traduit littéralement par 40 moins un. L’expression vient d’Herat et fait référence aux prostituées, autant dire que c’est pas très bien vu. Apparemment, à Herat une prostituée aurait habité au numéro 39 de la rue 39…

 

Il ne faut pas essayer de comprendre me dit le logisticien, on est bizarre parfois. J’ai donc raconté qu’en France on ne passe pas sous une échelle car ça porte malheur, ils ont bien ri.

 

Commenter cet article

bol 02/10/2010 16:56



je viens de découvrir ce blog et je le trouve vraiment excellent !


C'est bien l'Afghanistan autrement que celui qui fait la une !


bravo et bonne continuation



Mel 30/09/2010 11:53



Je crois que la superstition est condamnable dans beaucoup de religions mais tout le monde est bien superstitieux! 


Ici on a pas d'immeubles assez grands pour avoir un numéro 13 et tant mieux, vu les normes de construction, ce n'est pas seulement l'étage 13 qui serait dangereux... 



marie 30/09/2010 09:51



ben nous, aucun immeuble n'a de numéro 13, ou 26, ou 39 (et surement pareil pour les autres multiples, faudrait que j'aille voir à Burj Dubai !)


(Burj Khalifa pardon...)


Etrange, quand on sait que la superstition est particulièrement condamnable dans cette religion !


Mais entre les superstitions populaires et les superstitions des concepteurs et des constructeurs des immeubles, y'a comme un gouffre !!!