Le mouton qui avait de grosses fesses

Publié le par Mel

Il était une fois, il y a bien longtemps, une petite française arrivait en Afghanistan. Dans son futur jardin, on était en train de tuer un mouton. « Heu ça arrive souvent ? ». « Non de temps en temps on tue un mouton et on donne la viande aux pauvres… » Ouf, la française était bien rassurée de savoir que la viande était destinée aux pauvres. « Mais on garde les meilleurs morceaux pour ici : la tête et les pieds » Pour cette première nuit, la petite française décidait d’aller se coucher sans manger, avec la vision cauchemardesque de la tête de mouton dans un plateau au milieu de la table.

 

La petite française n’avait pas réalisé, ce fameux premier jour, que le mouton afghan était bien différent de sa vision française, le fameux mouton blanc et bouclé du petit Prince. Car si on demandait à un afghan « Dessine moi un mouton » et bien il aurait de grosses fesses !

 

La preuve en images

 

moutons 

De profil


Mouton de dos

 De dos

 

troupeau

 Et là, ça fait beaucoup de gras de mouton

 

Des explications s’imposent car la petite française a découvert il y a peu de temps que le mouton afghan n’avait pas de grosses fesses mais que cet amoncellement de gras était situé autour de la queue du mouton. Et que si cette queue était coupée à la naissance, le gras descendait directement dans les cuisses pour faire de bons gros gigots (la petite française n’aime pas non plus le gigot….)

 

La petite française a développé une aptitude à devenir végétarienne de complaisance au fur à mesure de ses repas avec les afghans. (l’histoire ne dit pas que depuis peu la petite française est même devenue « allergique » à l’huile pour échapper au riz qui a pris le goût de mouton)

 

Et malgré tout, la petite française décida de rester dans ce pays bizarre où les gens ne mangent pas seulement mais aiment le gras de mouton et aura des haut-le-cœur devant chaque marchand de Kebab jusqu’à la fin de sa vie ! 

Commenter cet article

Mel 26/05/2010 07:18



Merci Claire pour ton message! 


Les yeux de moutons, je crois que ce serait le pire des mes cauchemars... Le tien aussi Marie non? 


 



Claire 26/05/2010 04:19



Bonjour,


Je découvre votre blog, il est vraiment très bien fait ! Je réagis à cet article sur le mouton, car, étant moi-même expat au Kazakhstan (pays musulman mais très modéré), j'ai assisté il y a
quelque temps à la mise à mort d'un mouton dans le but d'en faire... un barbecue. Ici, la meilleure partie c'est la tête, et les yeux sont toujours offerts à l'invité d'honneur... Heureusement,
nous n'avons pas encore été "invités d'honneur"...


Au plaisir de vous lire !


Claire



marie 19/05/2010 11:21



Je suis deuse ! Deuxieme petite francaise pas bien maligne d'avoir les haut-le-coeur devant du mouton, et qui habite en pays musulman ! 


Ces moutons me font bien rire, avec leurs grosses fesses ceci-dit :)


Je ne sias pas toi, mais le pb ici c'est que "meat" = mouton, donc finalement, t'as pas le choix : poulet ou vegetarien.


J'opte de + en + pour le vegetarien (nous optons...)