Les UN une efficacité au quotidien...

Publié le par Mel


Non il n’y a pas de forces armées UN qui ne tirent qu’en cas de légitime défense ici. L’OTAN et l’ « enduring freedom » ricain s’en charge (ou pas…)

Mais les UN sont là, et sont bien présents. Des murs blancs, un trait bleu, les barbelés et la blinde de gardes armés pour protéger tout ça.

Ils ont aussi les avions. Après mon expérience « White city » me voilà repartie à la recherche de tickets. « White city » s’arrête à 12h. Allez savoir pourquoi. Il est 13h30 quand j’entre après check in dans l’enceinte internationale. Il est 14h10 quand j’en ressors. Sans ticket.

Malgré ma patience exemplaire à regarder l’employée qui écrivait consciencieusement les noms, prénoms et autres informations nécessaires à emprunter le vol spécial sur les 4 pages du formulaire et à ne pas lui attraper son stylo pour le faire moi-même; Malgré mon calme devant les remarques désobligeantes de la même employée sur le fait que mon tampon à tamponner sur les 4 pages (soit 12 pages pour mes 3 peut-être futurs passagers) n’était pas à la bonne place; Je me retrouve devant la porte close de la section encaissement.

« Normal ça ferme à 14h » me répond l’employée, toujours la même. « C’est Ramadan, il fallait venir plus tôt, on finit à 14h». Mes explications sur le fait que white city finisssant à 12h …etc…Sont restées vaines et je n’ai eu mes tickets que le lendemain en respectant White city, Ramadan, les tampons bien droits et munie de ma patience innée.

Mais bon ils ont aussi la piscine dans laquelle je vais faire trempette le vendredi donc j’arrêterai là mon exposé sur la rentabilité de l’administration onusienne.

Commenter cet article