Carnet de voyage – Episode 1 : du doublage en Ouzbekistan

Publié le par Mel

Il est 19h30 et je suis enfin arrivée à Tashkent après 35h de voyage. Faire un tour du monde pour rejoindre le pays voisin, c’est aussi ça l’exotisme de Kaboul…

 

A ce moment précis je ne me permettrai pas de décrire ce que j’ai vu de la ville mais ma chambre d’hôtel a tous les traits du style « soviet’ » que je qualifierais de « kitsch » dans le très mauvais sens du terme (oui il peut y avoir un bon sens…). J’adore.

 

Ma première découverte de l’Ouzbékistan passera par la télévision (oui après 35h de voyage, je rappelle…) je regarde Rennes-PSG en russe. 4 mois que je rêve d’un vrai match de foot et je me retrouve un match de relégués (Pour les intéressés, reléguable en russe se dit « RELEGAABEU »…)

 

M’endormant sur le match, je zappe et tombe sur des films plutôt bien (récents quoi). Le hic c’est que le doublage russe, se fait par la même personne, d’une voix des plus monotones, au-dessus de la voix américaine mais sans vraiment la couvrir. Un vrai supplice… Je reviens donc à la tête dépitée de Paul le Guen, Paris perd 1-0 et sur ce score misérable je vais me coucher !

 

Commenter cet article

RG 05/04/2007 19:17

Euh, depuis ton retour Paris a gagné 2 à 1 contre Lens (2eme du classement) et n'est plus Relégable.Par contre l'OM est toujours en vente :-P