Quand les Afghanes se confient...

Publié le par Mel

Les femmes du village étaient nombreuses ce matin, malgré le froid et les premiers flocons de neige, à être venues participer à cette formation sur le « Planning familial » dans un de nos centres de santé.

« Qu’est ce que le « Planning familial » ? ». Les femmes restent perplexes devant cette première question posée par N., une iranienne installée depuis 2 ans en Afghanistan qui a développée seule des projets autour de ce thème, un thème selon elle facile à aborder, à moindres coûts qui pourtant a de vrais effets sur le bien être de la population afghane.

L’explication qui vient est claire et adaptée : « Quand vous plantez des arbres, vous laissez un espace entre chaque semence pour leur permettre de vivre et de mieux se développer, le planning familial vous apprend à faire la même chose avec votre vie, gérer le temps pour prendre soin de votre santé et celle de vos enfants »

Plus concrètement, N. va développer les problèmes liés aux naissances trop nombreuses et les solutions contraceptives les plus adaptées à chacune pour éviter ces problèmes. Petit à petit, les femmes se sentent en confiance et osent s’exprimer sur le sujet. Une femme, un bébé à l’abri sous son voile, affirme : « J’ai deux enfants, un de 4 ans et ce petit de 4 mois, donc je n’ai pas de problèmes ! » « Et combien de fausses couches ? » Lui demande doucement N. La femme répondra six, elle ne s’était pas rendue compte que le nombre d’enfants vivants n’était pas le seul à être pris en considération.

Tour à tour, les femmes se confient, certaines de façon éloquente et d’autres en regardant leur éducatrice à la santé comme pour bénéficier de son encouragement. Dans deux semaines, ces femmes seront conviées à une autre réunion pendant laquelle elles recevront un cours pratique sur la contraception et recevront celui qui leur sera le plus adapté. D’ici là, elles ont une responsabilité, avertir les autres femmes de leur entourage. Investies de leur mission, elles rentrent chez elle, cachant un grand sourire derrière leur tchadri bleu.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

France 30/11/2006 12:28

Merci Mèl. On a vraiment l'impression que tu es comme un poisson dans l'eau. Et je suis tres heureuse de lire ces quelques lignes sur le debut de la prise de conscience que vous essayer de donner aux femmes afghannes. keep it up.... Merci et bisou

Mel 30/11/2006 05:40

Avec un grand sourire, une jolie écharpe autour du cou que tu lui as toi-même choisie, notre ange gardien à toutes te salue lui aussi!

Aurore 29/11/2006 21:03

Excellent !!! c^pour ces grands moments qu'on fait ces missions pas tjrs évidentes à vivre !!! merci pour ce superbe témoignage, et Bravo d'avoir trouvé N. prête à partir à Paghman (ct à Paghman ? ) parler avec les femmes de ce village !! et je trouve encore plus excellente son idée de responsabiliser les femmes pour quelles en amènent d'autres...Curieuse et impatiente de lire le prochain épisode !
Embrasse toute la dream team pour moi,
et notre ange gardien à toutes,
 
bisoux à toi