Patience, c'est bientôt le week-end...

Publié le par Mel

7:55 am

Arrivée à la guest house. « Bonjour messieurs les gardes, comment allez-vous ? La famille, ça va ? La santé, ça va ? etc… Je suis venue voir la femme de ménage, elle est là ? » « Ah ben non elle est en vacances ! » Curieusement, moi qui suis responsable pour signer les demandes de congés, je ne suis pas au courant.

 

8 :02 am

Dans la voiture, sur le chemin du bureau. « Et pourquoi tu ne veux pas envoyer la voiture se faire réparer à Torkham ? C’est moins cher qu’à Kaboul ! » Me demande le chauffeur. Je n’ai pas encore pris de café et n’ai pas l’envie de me jeter dans une argumentation (déjà eu hier avec le logisticien) sans fin sur les trafiquants de pièces détachées (de voitures encore en état de marche mais seulement au garage pour une vidange) dans une ville située à la frontière pakistanaise. « Non, Karimullah, la voiture restera à Kabul, ne t’en déplaise, et tu resteras avec elle au garage ». Fin de la discussion.

 

8 :12 am

Bonjour tout le monde, la famille ça va, la santé ça va, la soirée s’est bien passée…..

 

8 :20 am (oui les salamalecs ça prend du temps….)

«  Dis moi, la femme de ménage serait en vacances sans que je sois au courant ? ». La responsable n’étant pas au courant non plus, elle appelle les gardes pour vérifier. « Ah si elle était dans la maison, on ne l’avait pas vu entrer ».

 

8 :25 am

Je range ma casquette RH et sors ma casquette responsable sécu. Réunion avec les gardes du bureau et de la guest house au sommet. Avec patience, on réapprend les bases. Un garde régule les entrées et les sorties, il est donc censé savoir qui est dans la maison et qui ne l’est pas.

 

9 :00 am

J’allume mon ordinateur. Entre un employé : « Tu as reçu mon mail ? » J’allume mon ordi, je télécharge et je vais voir ça. « OK ? » « Ok ». Une minute plus tard. « Et tu vas rester derrière moi pendant que je fais tout ça ? » «  Heu je peux revenir plus tard sinon… » « Oui je préférerais quand même…. »

 

9 :10 am (et toujours pas de café…)

Entre un autre employé. « J’étais absent hier, je suis allé à l’enterrement de mon cousin. Voici ma demande de congé exceptionnel. » Après avoir envoyé à tout le monde le règlement du personnel, avoir expliqué déjà une cinquantaine de fois le règlement du personnel, avoir envoyé un autre email expliquant en d’autres termes le règlement du personnel, je m’apprête à expliquer de visu et à nouveau le règlement du personnel. « Je suis désolée pour ton cousin mais il ne fait parti selon le règlement du personnel des personnes pour lequel le décès entraîne un congé exceptionnel. Il faut que tu déposes une demande de congé annuel ». « Oui mais j’étais très proche de mon cousin » «  Je n’en doute pas mais le règlement du personnel est le même pour tout le monde » « Dans ce cas, je ne signerai pas ». J’essaie d’oublier que je n’ai toujours pas pris de café, prends une profonde inspiration et réponds que je ne signerai pas non plus le bulletin de paie à la fin du mois.

 

9 :20 am

Premier café de la journée devant les dernières nouvelles. Diatribes de Karzai. Simulation d’attaque chez les UN. Le bilan de l’attaque de Peshawar. Arrestation de 5 suicides bombers sur la route de Jalalabad.

 

9 :25 am

On a bu les bouteilles d’eau gardées en stock en cas d’attaque et d’isolement forcé au bureau, m’annonce le responsable sécu. N’ayant pas envie de commencer une enquête policière pour connaître les coupables, je lui conseille d’en acheter d’autres et au lieu d’écrire dessus EMERGENCY ONLY, tu cherches une place dans le stock déjà plein à craquer des ordinateurs, imprimantes, tables, chaises cassés que l’on garde en souvenir car il s’agit de matériel acheté avec un budget de l’union européenne, pour les mettre.

 

10 :00 am

Coup de fil de notre fournisseur internet que j’ai décidé de ne pas payer car on a internet par intermittence depuis 1 mois et qu’il faut une demi-heure pour envoyer par mail du genre « Merci j’ai bien reçu ton document ».  « Je suis dans votre rue », me dit Mr le fournisseur. « C’est à droite ou à gauche ? » Notre rue est perpendiculaire entre deux rues : Q. et T. « Si tu vas en direction de Q., c’est à gauche » « Oui, mais si je vais en direction T. ? » Je lui réponds calmement que c’est à droite en me levant pour prendre un autre café et en rêvant à une connexion ADSL.

 

10 :30 am

J’ai répondu à plusieurs mails et même commencé à travailler sur mes budgets quand Mr le fournisseur arrive enfin. Costard, chemise synthétique qui brille, ongles manucurées, je comprends au bout de 5 mn que Mr le fournisseur ne m’aidera pas plus dans mes problèmes de connexion que son sens de l’orientation ne l’a aidé à trouver mon bureau.

 

11 :00 am

« Je voudrais bien aller acheter les bouteilles d’eau mais W. m’a demandé d’aller déposer une lettre pour lui » Une heure et demie après notre réunion matinale, mon responsable sécu n’a toujours pas réglé ses problèmes de bouteilles d’eau. Je lui explique que je suis son chef direct et qu’il n’a pas à faire le postier pour d’autres personnes du bureau et l’envoie chercher les fameuses bouteilles d’eau.

 

12 :20 pm

« Tu manges ? » Je réponds oui entre 2 bouchées et en levant les yeux de mon ordi. « Je peux te déranger ? » « C’est urgent ? » «  C’est pour ma demande de congé pour le mois prochain ». J’essaie de lui faire comprendre que ça peut surement attendre la fin de mon repas.

 

1 :00 pm

Alors que je reçois l’inventaire de Kandahar, je m’aperçois que les numéros de série ne sont pas remplis. « Non il n’y a pas de numéro de série sur mon ordinateur » Me répond le responsable au téléphone qui a sûrement besoin d’une bonne paire de lunettes. Je lui demande, en buvant mon 3ème café, de retourner son ordinateur et de me lire le numéro de série qui se trouve sous tout ordinateur portable. « Ah je le vois, alors c’est D  E  L  L » « ….. » Je suis partagée entre le rire ou les larmes. Je choisis de rire et demande à mon logisticien de prendre le relais en dari.

 

2 :00 pm

Mon téléphone sonne. C’est mon responsable sécu. « Les bouteilles d’eau je prends plutôt des 50cl, 1,5l, Aquafina ou Crystal ? » J’hésite à lui raccrocher au nez. Je fais appel à toute la patience qu’il me reste pour lui répondre d’acheter de l’eau, de la stocker et d’essayer de ne pas prendre toute la journée (déjà bien entamée) pour le faire.

 

3 :00 pm

« J’ai acheté le billet d’avion Dubai-Kabul pour Monsieur consultant qui arrive bientôt. Donc son avion arrive à 8 am à Dubai et j’ai pris le vol de 2 :00 » « ok, très bien, c’est bien 2 :00 pm » Je demande vraiment par acquis de conscience. « Ah ben je ne sais pas, je vais les appeler » Car forcément ce n’est pas écrit sur le billet… Le vol est bien à 2 :00 am et le log repart le changer…

 

5 :00 pm

Alors que mon responsable financier revient du bureau de Kandahar et m’annonce que la TV achetée par le chef de projet pour les gardes se trouve en fait dans son bureau, je décide d’arrêter là pour aujourd’hui et d’écrire le résumé de cette journée.

 

Et la seule conclusion que je trouve à tout ça, c’est que je n’ai pas bu un café chaud de toute la journée ! 

Commenter cet article

maillet 08/04/2010 22:36



ma pauvre,je ne pensais pas que ton travail était si captivant!!!!!!!


j'ai quand même bien rigolé en te lisant bye



chnico 08/04/2010 14:58



et bien je comprends mieux ton mail...


allez zou pense à regarder ton prochain billet d'avion perso, je fais pareil de mon côté ;)