Le danger n'est pas toujours où il semble être...

Publié le par Mel

Dans le Panjshir, la nouvelle route qui s’allonge de jour en jour semble vouloir rappeler une reconstruction omniprésente, dans certains villages pourtant c’est la destruction qui est bel et bien là…


Histoire d’un périple à Qalatcha…

Loin d’avoir été une prouesse technologique, il fut un temps où le petit pont de Qalatcha supportait nos passages répétés en 4*4…

Mais en arrivant ce jour là…


C'est bel et bien à pied qu'il fallut continuer...

Encouragées par notre moudjahidin, nous nous lançons sur le premier obstacle, une barre d’acier un chouya glissante…

Ragaillardies par ce franchissement victorieux, nous nous retrouvons nez à nez avec une barre certes plus large, certes plus glissante mais surtout finissant généreusement dans le Panjshir pour nous puissions goûter à volonté la glaciale eau de ce fleuve en ce début d’hiver…

Les pieds légèrement trempés, nous continuons néanmoins, pourquoi s'arrêter en si bon chemin alors que nous attendait la troisième épreuve...

Non pas une mais deux barres de fer ou comment tester son équilibre sur deux barres bougeant allégrement mais pour que ce soit plus jovial encore pas en même temps !

Au retour j'ai filmé pour que ce soit plus drôle, et pour les amateurs de sensations fortes que ce pont artisal n'impressionnent guère, essayez donc en talons et tchadri!

Et oui, vivre en Afghanistan représente un véritable danger au quotidien mais n’en déplaise à certains je ne suis toujours pas alarmiste sur la situation sécuritaire afghane!

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

pacma 13/12/2006 11:04

on croirait y être